Roland Delcol

"Sans Paroles" 3 (2018)

23,6x31,5x1,2 in ~ Peinture, Huile


Contact

hyperralism,belgian art,naked,woman,top hat,hyperrealisme,art belge,post-modernism,xxieme siecle,21e siecle,nude,twenty-first century,xxie siecle,nu,post-modernisme,femme,nue,delcol,delcol roland,roland delcol ,nus,nudes,tableau,oil, huile, canevas,postmodernisme,postmoderne,postmodernism,postmodern,Surrealism, Surréalisme,hyperrealism,landscape,paysage de mort,the island of the dead,death landscape,Paysage,look, regard,chirico,Perspective,black background,21ème siècles,21st century,20th century,20eme siecle,lady,peintres figuratifs,figurative painter,peinture figurative,figurative painting, peintre figuratif,figurative painters,perfect,tribute
hommage,Painting,painting
L’hommage de Delcol à Courbet pourrait ainsi être interprété comme une reconnaissance d’obsession partagée -toute admiration gardée, car il y a obsession bien plus nuisible ! Il est étrangement cadré, cet hommage, ainsi perché dans un angle. La radio avait son Oreille en coin ; avec Delcol, la peinture a sa vulve en coin. Elle a la pilosité électrique et la fente halitueuse. Elle est surtout largement ouverte grâce à un grand écart magistral. Ses cuisses semblent battre comme des ailes. C’est sans doute pour cela que cette Origine est ainsi placée : c’est qu’elle est en plein envol. Elle domine le monde comme un oiseau ; elle pourrait nous jeter un raie de pisse ou une fiente au visage. Là-haut, la femme est en position de force. Elle rayonne comme un astre ; elle rayonne par son astre sexué. Elle rayonne sur l’esprit du peintre, l’éblouit au point de rendre vacuité tout ce qui l’entoure, en somme elle le soumet à sa présence. Ce fond blanc, c’est la tête du peintre, celle du regardeur, celle de l’homme hétérosexuel en général, un vide dominé par cette présence obsédante de fente poilue qui s’ouvre à la conscience avec la récurrence d’un battement d’ailes. Cette Origine du monde belge n’est pas un sexe : c’est une allégorie de l’obsession de l’homme pour la femme (nue de préférence), et surtout pour son sexe -le reste peut bien disparaître !

Ajouté le

Créé avec Artmajeur